12. Le FGDR dispose-t-il des ressources suffisantes pour faire face à une défaillance bancaire ?

Le FGDR dispose aujourd’hui d’un peu plus de 3 Milliards € de réserves en fonds propres qui seront portés à environ 5 milliards € d’ici fin 2023. Le FGDR a la faculté de mobiliser ces ressources à tout moment pour faire face à une défaillance bancaire. En complément, le FGDR peut appeler des contributions exceptionnelles auprès de ses adhérents, et il peut également emprunter.

 

Par ailleurs, une intervention préventive ou en résolution permet au FGDR de protéger des masses de dépôts importantes, et bien supérieures aux montants qu’il faudrait mobiliser pour une intervention en indemnisation, toujours plus coûteuse et plus traumatisante.